Projet Reuilbot

Dans le cadre de ses Activités Cultures et Loisirs, le Centre Social et Interculturel ALCO a eu l'idée de se lancer dans un projet de création de jeu vidéo, avec un groupe de jeunes âgés de 10 à 12 ans.

 

De la conception scénaristique et graphique, à la programmation informatique, en passant par la création de la musique et des bruitages, les jeunes ont pu créer leur jeu vidéo de A à Z.

Afin de réaliser ce défi, les participants ont du s'organiser à la manière d'un studio de création, se répartissant en équipes tout en poursuivant un but commun.

Ce projet a été réalisé sur deux semaines pendant les vacances d'été entre le 16 et le 26 juillet 2018.

 

Souhaitant faire partager cette expérience, nous vous proposons dans cette page de découvrir les différentes étapes du projet.

 

Bonne documentation.


Sommaire


> Les objectifs

> Les étapes

> Les moyens

1. Les moyens matériel

2. Les moyens humains


1. Le scénario

À l'origine de tout bon jeu vidéo il y a un bon scénario. La première étape du projet fut donc l'élaboration d'un univers dans lequel le jeu allait se développer, la création des personnages et le choix d'un monde dans lequel le projet allait se développer.

 

Après un moment de réflexion, nous avons donc défini avec les jeunes : un  scénario, des personnages et différents environnements.  Ensuite, nous avons réalisé une carte schématique du projet.

Projet REUILBOT carte schématique du jeu vidéo
Carte schématique du jeu

2. CONCEPTION GRAPHIQUE

Après avoir défini l'univers du jeu, nous nous sommes concentrés sur son aspect graphique. Pour stimuler leur imagination, les jeunes ont collaboré pour créer les personnages et les décors du jeu vidéo.

 

Ils ont également effectué des recherches documentaires sur le net à l'aide de tablettes numérique (via l'outil Pinterest).

Ces tablettes leur ont aussi servi de tables lumineuses pour reproduire certains éléments du décor, ou aspects des personnages. 

 

Une fois ces recherches effectuées, différents croquis furent réalisés pour définir décors et personnages. Cette étape réalisée, les jeunes ont ensuite dessiné et encré leurs dessins. La mise en couleur de tous ces éléments fut, quant à elle, réalisée numériquement via Inkscape, un logiciel libre de dessin vectoriel.

Pour que notre personnage principal "REUILBOT" puisse être animé, nous avons dû le décomposer en plusieurs éléments (bras, tête, corps, jambes). Chaque partie du corps fut donc dessinée et mise en couleur séparément, vectorisée et assemblée pour réaliser les différentes attitudes du personnage.

Ces opérations furent ensuite appliquées à d'autres éléments du jeu.  On appelle ces éléments graphique pouvant se déplacer sur l'écran un sprite, ou lutin.

Conception du sprite : héros

décomposition du personnage


les différentes attitudes d'animation du personnage

Conception d'un élément du décor

Dessin préparatoire

arbre 1

arbre 2

arbre 3


3. La Programmation

Troisième phase du projet et pas la moindre, la programmation ! Sur cette étape, nous avons travaillé grâce au logiciel  GDevelop, un logiciel permettant de créer tous types de jeux 2D et 3D et ceci sans utiliser de langage de programmation.

Une fois les personnages et décors récupérés, l'équipe des programmeurs avait pour mission d'intégrer et d'animer les différents éléments fourni par l'équipe de conception graphique.

 

L’intégration des différents éléments (personnages et décors)  demandent beaucoup de patience.

 

De la gestion des personnages (interaction et mouvement) ainsi que celui des décors sans oublier les nombreuses variables (gravité, hauteur de saut,vitesse,vie etc...) nos apprentis programmeur ont eu un sacré défis à relevé! 

PRÉSENTATION DU LOGICIEL GDEVELOP

Voici ci-dessous deux images du Logiciel GDEVELOP qui nous a permis de créer le jeu vidéo Reuilbot.

Sur l'image ci-dessus la partie Gestion du code par événement.

Ici pas de programmation a proprement parler, mais des commandes fournies par le logiciel a comprendre et a intégrer pour animer le jeu.

De la gestion des déplacements aux animations des personnages en passant par la gestion des collisions et de la vie, c'est dans cette fenêtre que le jeu vidéo Reuilbot à pu prendre vie!   

Voici sur l'image ci-dessus la scène global du logiciel de création de jeu vidéo Gdevelop.

La scène se découpe en trois parties:

 

1.Gestionnaire de Projets : Gestion des images et des scènes  (scène de jeu, scène game over etc...) 

2.Scène Active : Zone de création (placements des décors, des ennemies, personnages etc)

3.Éditeur d'objets : Permet la gestion des éléments du décors  et des sprites ( personnages).

Pour plus d'informations voici 2 liens web sur Gdevelop :


Ces trois premières étapes eurent lieu lors de la première semaine du projet. Pour clôturer dans la bonne humeur cette première phase, nous nous sommes regroupés le vendredi midi autour d'une pause pizza ! On est geek ou on ne l'est pas ;-)


4. Création du son

La deuxième phase du projet fut consacrée au design sonore du jeu vidéo. On l'oublie bien souvent, mais le son est un acteur important dans un projet multimédia. Il ne faut donc pas le négliger. C'est dans cette optique que nous avons sollicité l'appui du studio amiénois Prolifik Records.  Grâce à Nicolas et son équipe, nous avons pu réaliser différentes bandes son et modeler plusieurs bruitages que nous avons par la suite incorporés au projet. 

Sur cette phase, nous nous sommes répartis en petites équipes. Chacune d'elles avait en charge un bruit ou une bande son à traiter. Les éléments sonores ont été travaillés à l'aide du logiciel GarageBand (un logiciel d'enregistrement et de création musicale fonctionnant sous OS X)

 

 

 

 

les jeunes participant se sont rendus dans les studio de l'association Prolifik Records, afin de créer musiques et bruitages pour l'ensemble du jeu vidéo.

5. Protocole d'installation du jeu

Télécharger
Jeu vidéo Reuilbot
Jeu de plateforme crée par un groupe de jeunes dans le cadre des Activités Cultures et Loisirs (ACL) du Centre Social et Interculturel ALCO.
jeu Reuilbot.rar
Archive de donnée comprimée 55.9 MB