Gardons le lien

Bonjour à toutes et à tous,

 

En cette période un peu éprouvante pour beaucoup de nos concitoyens, nous nous efforçons de multiplier nos efforts et de relayer nos initiatives pour conforter la démarche du développement de la fraternité, de la solidarité.

 

Nous, qui sommes Centre Social, et réels militants du lien social et de la solidarité, nous nous retrouvons, avec cette crise sanitaire et ce confinement, privés de notre principale raison d’être à savoir le contact de proximité et de quotidienneté avec les habitants et usagers de notre territoire.

 

Certes nous mettons à profit cette période de confinement pour revisiter et affiner au mieux, à tête reposée, notre projet social et nos activités et nos actions à destination du public, grand et  petit, qui fréquente notre Centre Social. Mais la frustration occupe un important espace de nos pensées.

 

Alors, depuis mercredi, fusent plein d’idées et initiatives de la part de collègues pour se rendre concrètement utiles malgré « l’éloignement social ».

 

Aussi, nous essayons de ne pas rester les bras croisés. Mes collègues entament depuis hier un échange multiforme et parfois « utopique » pour briser ou dépasser la muraille de  « l’éloignement social » avec les divers outils qui s’offrent à nous.

 

Cela tombe bien, on ne pouvait pas trouver mieux pour établir ou rétablir le lien social et la chaîne de l’entraide que le numérique.

 

Depuis un petit moment et afin que le numérique ne devienne la tarte à la crème, nous avions adopté une démarche simple avec un objectif et un leitmotiv « raisonnables » : il ne faut pas que le numérique et les nouvelles technologies deviennent un élément supplémentaire d’exclusion.

 

Nous sommes en train d’établir via internet et autres réseaux sociaux une chaîne de contact opérationnel en vue de proposer des actions de médiation à distance pour les familles et de répondre aux questions et sollicitations des jeunes dans le cadre de l’Accompagnement Scolaire et Educatif. Certes l’Education Nationale déploie ses dispositifs mais nous, nous  visons un contact, peut-être artisanal mais plus personnalisé.

 

Ceci dit, s’il y a des idées et suggestions dans le domaine nous sommes preneurs.

Je vous tiens au courant de l’évolution des choses.

 

Nous sommes à votre écoute.

 

Tél : 03.22.69.65.00

mail : interculturel@centre-alco.org

 

Bien cordialement.

 

 

M’Hammed EL HIBA

Directeur du Centre Social et Interculturel ALCO.