Ca plane pour nous...

Les vacances d'automne accueillent les dernières Activités Cultures et Loisirs de l'année, à cette occasion nous avons choisi de proposer un programme varié.

 

Lors de la première semaine, les enfants et jeunes ont pu réaliser deux stages de longue durée, un atelier "modélisme" mené avec La Machinerie, un stage "arts martiaux" avec l'association Uechi Ryu Amiens, un atelier sur le cinéma d'animation, pour finir avec la visite d'une exposition à la galerie de la Dodane.


Il fallait avoir la tête dans les nuages pour suivre l'atelier "modélisme" avec La Machinerie. En effet, un groupe d'adolescents a expérimenté la fabrication d'objets volants miniatures à l'aide d'outils numériques et électroniques.

 

Un vrai travail d'ingénieur puisqu'ils ont du, après quelques recherches, en concevoir les plans, prenant en compte les différentes contraintes liées aux éléments extérieurs.

Mais leur travail d'équipe a été récompensé lorsque leurs avions, planeurs et drones ont fini par prendre leur envol.


Comment fabrique-t-on un film d'animation? Quels en sont les différents métiers?

C'est ce qu'ont pu apprendre les enfants ayant participé à l'atelier "Cinéma d'animation", grâce à un documentaire très instructif et aux explications de Souha, Service Civique au Centre Social ALCO.

 

Une fois leur regard aiguisé, les apprentis critiques de cinéma se sont glissés dans le rôle d'un jury de festival afin d'élire leur court métrage d'animation préféré, parmi une sélection de sept films.


Les plus jeunes ont pu découvrir, et pour certains redécouvrir le karaté, le temps d'une semaine de stage avec l'association UECHI Ryu Amiens.

 

Ainsi, après s'être correctement échauffés, ils se sont exercés aux bases de cet art martial japonais au travers de jeux et d'exercices permettant d'améliorer l'équilibre, la concentration et la maîtrise de soi.



 

 

Enfin, la semaine s'est conclue par une sortie à la galerie de la Dodane où petits et grands ont découvert le travail du photographe amiénois Patrick Poulain.

 

Une manière de rendre hommage à cet artiste disparu en 2017, qui a travaillé avec le Centre Social ALCO par le passé.